B2cloud_JPG_couleur500px.jpg

Les fournisseurs de services cloud européens cantonnés à des marchés de niche, selon Synergy

Mis à jour : janv. 19


GCTI Référence du Cloud de confiance

La bonne nouvelle est que les fournisseurs de cloud européens augmentent leurs revenus. La mauvaise nouvelle est que, cantonnés à des marchés de niche, ils perdent des parts de marché face aux géants américains. Tel est le constat dressé par Synergy Research dans une nouvelle étude consacrée au marché européen du cloud. Depuis le début de 2017, celui-ci a plus que triplé pour atteindre 5,9 milliards d’euros à l’issue du troisième trimestre 2020.


Durant cette période, la part de marché des fournisseurs de services cloud européen est passée de 26% à moins de 16%, sous l’effet de la montée en puissance d’Amazon, de Microsoft et de Google. Les trois hyperscalers affichent en effet une croissance agressive et représentent désormais 66% du marché du Vieux Continent.


Avec 2% de part de marché, Deutsche Telekom est le leader des fournisseurs européens, suivi d’OVH, d’Orange et d’une série d’opérateurs de télécommunications et de spécialistes régionaux du cloud et de l’hébergement. Maigre consolation pour nos fournisseurs, les petits acteurs américains et asiatiques perdent également régulièrement des parts de marché face aux trois géants américains.


De belles perspectives de croissance

En tenant compte des prévisions du quatrième trimestre, Synergy estime que les revenus des services d’infrastructure cloud européens pour l’année 2020 dépasseront 23 milliards d’euros, en hausse de 31% par rapport à 2019.

Les services IaaS et PaaS représentent près de 80 % du marché et ils augmentent également plus rapidement que les segments du cloud privé hébergé ou managé.

Le PaaS avec des services de base de données, d’IoT et d’analyse affiche une belle croissance de son côté.


Services Cloud européens: un marché de niche
Les fournisseurs de cloud européens tentent de gagner en popularité sur le marché en se concentrant sur les segments de clientèle et des use case qui ont des exigences plus strictes en matière de souveraineté de données et de confidentialité. Cela a conduit à l’initiative Gaia-X qui représente une tentative d'inverser la tendance de l’industrie européenne du cloud. commente John Dinsdale, analyste en chef chez Synergy Research Group.

Leurs efforts sont louables, mais le problème est que c'est un peu comme si le Roi danois Knut Le Grand essayait d'arrêter une marée montante. "Les trois grands fournisseurs de cloud américains disposent désormais de 67 centres de données hyperscale en Europe et de plus de 150 points de présence locaux supplémentaires, tandis que les fournisseurs américains de niveau deux disposent de 36 autres centres de données majeurs. Au total, leurs investissements européens au cours des quatre derniers trimestres se sont élevés à 12 milliards d’euros, en hausse de 20% par rapport aux quatre trimestres précédents. »


Les possibilités de croissance sur le marché sont énormes, mais les fournisseurs de services cloud européens doivent aujourd'hui relever un vrai défi pour améliorer leurs visibilité et leurs parts de marchés.


Sources:

https://www.channelnews.fr/les-fournisseurs-de-services-cloud-europeens-cantonnes-a-des-marches-de-niche-selon-synergy-research-100907


https://www.srgresearch.com/articles/european-cloud-providers-struggle-reverse-market-share-losses


© Copyright 2021