B2cloud_JPG_couleur500px.jpg
  • Admin

Après la fermeture de Cloudwatt, Orange se redéploie dans le "Cloud de confiance"



OBS crée une entité nommée Cloud de Confiance. Elle s'appuiera sur l'activité cloud de l'ESN, sur Orange Cyberdéfense et sur les BU centrées sur le collaboratif et le traitement de la data.

Orange Business Services (OBS) ajoute une nouvelle corde à son arc. L'entreprise de services du numérique (ESN) filiale de l'opérateur historique crée une entité dédiée à la souveraineté numérique. Elle aura pour mission d'enrichir le portefeuille de l'ESN en solutions de cloud de confiance. D'où son nom de baptême : Cloud de Confiance.


Nous répondons à une évolution du contexte géopolitique qui depuis quelques mois a engendré une prise de conscience de l'enjeu de la souveraineté, notamment à l'échelle française et européenne. Cédric Prévost en charge de l'entité Cloud de Confiance, OBS.

Cette initiative n'est pas une surprise. En France, Orange Business Services intervient depuis de nombreuses années sur le sujet de la souveraineté pour le compte de plusieurs opérateurs d'importance vitale au premier rang desquels sa maison-mère. "Mais cette question se pose désormais dans beaucoup d'autres organisations, publiques comme privées", pointe Cédric Prévost.


Evidemment, le RGPD et le règlement sur la libre circulation des données non personnelles, respectivement entrés en vigueur en 2018 et 2019, ont tous deux contribué à cette prise de conscience collective.

Pourquoi OBS a-t-il préféré le terme de Cloud de confiance à celui de Cloud souverain ? "La notion de Cloud souverain se limite au prisme de la localisation et de l'indépendance légale et technologique des infrastructures IT. Celle de Cloud de confiance va plus loin et englobe les services managés et d'infogérance qui viennent par-dessus. Notre objectif est de proposer une offre de bout en bout", explique Cédric Prévost.

Au-delà de la question de sa définition, le terme de cloud souverain ne va pas sans rappeler l'échec de Cloudwatt. Racheté par Orange en 2015, ce dernier a été définitivement fermé par OBS en février dernier. Financé par l'Etat à hauteur de 75 millions d'euros, Cloudwatt avait été rapidement mis en retrait par l'ESN au profit de Flexible Engine. Son frère jumeau, Numergy, qui a bénéficié d'un financement du même montant, a été repris par SFR en 2016. Depuis, il a lui-aussi été enterré.

Reste qu'OBS entend bien tirer tous les enseignements de ce chapitre malheureux. Pour preuve : son nouveau directeur des solutions Cloud de confiance vient tout droit de Cloudwatt. Cédric Prévost a vécu l'histoire de l'intérieur. Il a été directeur technique et sécurité du cloud souverain de 2013 à 2015. Au moment du rachat de ce dernier par Orange, il intègre les équipes Cloud de l'ESN où il déploie l'offre Flexible Engine et gère les offres cloud de services managés et de sécurité associées. Des produits devenus stratégiques pour OBS.


Avant de rejoindre Clouwatt, Cédric Prévost a notamment occupé le poste de DSI de la Présidence de la République pendant cinq ans. Il est diplômé de l'Ecole Polytechnique et de Télécom Paris Tech.

Une vision désormais européenne et multicloud

Pour construire son offre, la nouvelle entité s'appuiera sur l'activité Cloud d'OBS (Orange Cloud for Business) dont elle fait partie, mais aussi sur Orange Cyberdéfense et sur les business unit de l'ESN centrées sur les applications collaboratives et le traitement de la donnée. Autre piste envisagée : se tourner vers d'autres acteurs du Cloud français ou européens.


L'objectif étant de s'aligner sur la stratégie agnostique et "cross-Cloud" d'OBS dont les prestations de service et d'accompagnement recouvrent également les Clouds d'Amazon, de Microsoft et de Google (lire aussi Comment Orange Business Services réoriente sa stratégie vers le multicloud)

Tout l'enjeu va être de trouver le bon équilibre entre le degré de souveraineté, le niveau d'indépendance technologique, l'évolutivité qui est un facteur clé, mais aussi la robustesse et évidemment le prix. Un fin compromis à trouver en termes d'analyse de risque.

Dans la même logique, Cloud de Confiance représentera Orange au sein du projet Franco Allemand Gaia-X qui vise à créer une souveraineté numérique, à rendre les services Cloud plus attractifs à grande échelle, à créer l'infrastructure et l'écosystème pour l'innovation et auquel collabore Atos aux côtés des allemands Deutsche Telekom SAP et Siemens.

"

https://www.journaldunet.com/web-tech/cloud/1491041-apres-l-echec-de-cloudwatt-orange-se-redeploie-dans-le-cloud-de-confiance/

https://ec.europa.eu/digital-single-market/en/free-flow-non-personal-data