top of page

Et si on délocalisait le Cloud dans l’espace ?

C’est une idée de la Commission Européenne qui envisage de délocaliser les datacenters dans le froid absolu de l’espace afin de réduire leurs dépenses énergétiques et atteindre une autonomie souveraine en matière de cloud. Un air de déjà vu avec SpaceBelt.

datacenter espace B2CLOUD


Depuis l'espace, des caméras et des capteurs surveillent déjà de près les événements au sol et transmettent ces données à la Terre. Mais l'envoi de données au sol prend du temps.

Une solution consiste à lancer des datacenters en orbite. Cela permettrait de réduire l'impact exponentiel du numérique sur la consommation d'énergie et le réchauffement climatique. En effet, "les data centers représentent 10 % de la consommation mondiale d'énergie et 4 % des gaz à effet de serre produits par l'activité humaine, soit un peu plus que l'industrie aérospatiale mondiale." selon l' University of Quebec’s College of Technology.


Autonomie souveraine pour le cloud européen


La technologie spatiale européenne a désormais atteint un niveau de maturité qui rend possible un projet révolutionnaire, mais réalisable : celui de l'installation de centres de données Internet en orbite, afin de réduire l'impact exponentiel de la technologie numérique sur la consommation d'énergie et le réchauffement climatique.

Le projet ASCEND (Advanced Space Cloud for European Net zero emission and Data sovereignty), financé par l'UE, introduit un nouveau concept de système de services en orbite, qui industrialiserait rapidement l'écosystème spatial européen.

L'Europe deviendrait ainsi un leader mondial en matière d'infrastructures modulaires robotisées et durables ainsi que de lanceurs réutilisables, avec des avantages concurrentiels supplémentaires pour une industrie numérique européenne durable et une autonomie souveraine en matière de Cloud.


L'objectif de l'étude proposée est de démontrer que la mise en orbite des futures capacités des centres de données, en utilisant l'énergie solaire en dehors de l'atmosphère terrestre, réduira considérablement l'empreinte carbone de la numérisation.


Atteindre la neutralité carbone en orbite


Les centres de données spatiaux pourraient donc contribuer activement à l'objectif de neutralité carbone du Green Deal de la CE d'ici 2050, ce qui justifierait l'investissement nécessaire au développement et à l'installation d'un système d'infrastructure spatiale d'une telle ampleur. Cela renforcerait également la souveraineté et l'autonomie numériques de l'Europe, pour un avenir numérique durable et prospère.


Compte tenu de l'ambition et de l'impact potentiel considérable de ce projet, qui deviendrait un programme phare européen, il est nécessaire de réaliser une étude de faisabilité et une étude commerciale à l'échelle du système.


À cette fin, le consortium ASCEND réuni des acteurs dans les domaines de l'analyse de l'environnement (Carbone 4, Vito), de l'architecture des centres de données, du matériel et des logiciels (Orange, CloudFerro, HPE), du développement de systèmes spatiaux (Thales Alenia Space, Airbus, DLR) et de l'accès à l'espace (ArianeGroup).


Pour Yves Durand, directeur de la technologie chez Thales Alenia Space, « Les centres de données en orbite deviendront un élément fondamental de l'exploration spatiale future visant à installer des bases lunaires et à lancer des missions régulières vers Mars. Il ne sera plus nécessaire de collecter des données dans l'espace et de les retransmettre sur Terre pour stockage et analyse. Il est important de comprendre que nous pouvons réagir beaucoup plus rapidement si nous avons des capacités de traitement dans l'espace. »


D’autres organismes sont déjà sur le coup depuis quelques années. Si Amazon, Google et Elon Musk veulent placer des réseaux de satellite autour de la Terre pour généraliser l’accès à Internet sur toute la planète, une société américaine Cloud Constellation Corporation (CCC), propose déjà, avec SpaceBelt, un réseau de 10 satellites en orbite terrestre basse (LEO) dans le but d'offrir des services spatiaux sécurisés de stockage de données dans le Cloud et de connectivité mondiale. Objectif: fournir une infrastructure cloud complètement indépendante d'Internet et des lignes louées.





Posts similaires

Voir tout

Comentários


bottom of page